Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 03:27

Comme promis, un article consacrée aux dynasties et aux emblèmes de chacune d'entre elles. bBen sûr, je ne peux pas trop en révéler sur l'intrigue et l'Histoire de chaque famille, dont les membres les plus illustres seront présentés au fil des tomes, mais voici quelques "bases" :)

NB: j'ai pris des modèles que j'ai arrangés à ma sauce pour certains blasons, sauf celui de la Valachie qui est "véridique" (et je commence à le connaître par coeur, hahaha)

 

Légende :

legende.jpg

 

 

Evidemment, vous pouvez cliquer sur chaque "arbre" pour l'avoir en plus grand

 

 

blason valsmall    zavilcea arbre

 

 

La tumultueuse dynastie Zavilcea fut fondée à l’Antiquité par Valgan Ier, roi des Daces et de Valachie, souverain implacable qui était partie intégrante de la grande guerre qui ravagea le Continent. Dès l’origine, le pays adopta l’aigle pour emblème, sous l’influence de l’Empire Romain. Je ne peux pas spoiler quant au rôle de Valgan dans le conflit mais, suite à la défaite subie par le royaume, les Zavilcea furent passablement affaiblis et poussés à une ère de rigueur.

Reconstruite siècle après siècle, notamment sous l’impulsion du grand-père de Victor, Vlad (qui sut sceller des pactes commerciaux juteux), la dynastie connaît l’apogée de son rayonnement avec l’avènement de Victor sur le trône (et même avant, puisqu’il saisit officieusement le pouvoir en tant que dauphin, cf le tome 1). Cependant, bien que celui-ci constitue le souverain emblématique de la lignée et forme un binôme très fort avec son frère Joseph, il est paradoxalement celui qui la met en danger par l’absence de descendance.

Anecdotes non « spoilantes » :

- Les lois fondamentales qui régissent la succession de la couronne autorisent l’accès au trône aux femmes en cas d’absence d’héritier mâle, comme cela est d’ailleurs précisé dans le tome 1 – ce cas de figure ne s’est cependant jamais présenté. Cette transmission est prohibée par les trois autres grands pays de l’Est présentés ici.

- Les Zavilcea se sont développés en parallèle d’une autre famille notable du pays, les Dobrau, qui contrôlent la région de Muresia et dont les plus illustres membres sont Abel (duc de Muresia) et Adela, mère de Victor et Joseph. Les Dobrau forment la deuxième richesse du pays mais n’ont jamais eu assez de poids pour renverser le pouvoir, ou encore ne l’ont-ils pas voulu.

- Le symbole ci-dessous (qu’on retrouve en séparateurs dans les chapitres du roman) est celui de la famille Zavilcea. Vous le retrouverez sur de nombreuses illustrations mettant en scène ses membres.

http://www.voldelaigle.fr/galerie/zav_symb.gif

 

 

 

------------------------------------------------------------


 

blason_horgsmall.jpg   elzegyor_arbre.jpg

 

 

La dynastie Elzegyor débuta son règne par le biais d’Elmer Ier, Slave contemporain de Valgan et lui aussi impliqué dans la guerre ancestrale – encore une fois, je ne spoilerai pas davantage. À l’origine, le blason du pays était un ours, animal souvent dépeint sur les fresques et les gravures des châteaux, mais fut remplacé quelques décennies après par un taureau, qui jouissait d’une image moins féroce (on voit que ceux-là n’ont jamais affronté un taureau en combat singulier °_°).

Jamais véritablement perturbée, encore moins contestée, la famille jouit toutefois d’une hégémonie limitée, du fait de la féodalité qui caractérise le pays. Par souci de ne pas être assimilés à leurs belliqueux rivaux, les Elzegyor se sont toujours attachés à ne pas afficher une ambition démesurée – du moins est-ce ce dont ils se réclament publiquement. Seule exception, Anton, père de Jenci, qui nourrissait certains projets politiques extérieurs face à son rival de l’époque, le mou Mircea.

Anecdote non « spoilante » :

- De père en fils, les Elzegyor se transmettent une dent de tigre montée en pendentif, qui proviendrait d’un fauve vaincu par un de leurs aïeux. Son détenteur lorsque le roman débute est Jenci.

 

---------------------------------------------------------

 

 

blason_andalissmall.jpg   araven_arbre.jpg

Seigneurs de l’Andalis, les Araven forment la plus ancienne dynastie des Terres de l’Est, puisque ses origines remontent à un siècle avant la guerre qui marqua le Continent. Durant celle-ci, la Principauté fut représentée par Hector Ier (qui, comme son nom ne l’indique pas, était le troisième souverain de la lignée). L’homme s’attacha très vite au symbole de lion choisi par ses aïeux pour la noblesse et la force de l’animal, et transmit des valeurs comme l’honneur et la bravoure à ses descendants.

Très marqués par la terrible guerre, les Araven décidèrent de consacrer la neutralité de leur pays, non par lâcheté mais par volonté de ne plus s’abaisser aux folies conquérantes de leurs voisins.

Bien que leur fortune personnelle ne soit pas la plus élevée du Continent, les Araven jouissent d’une mainmise totale sur le pays, du fait notamment de l’absolutisme qui caractérise leur système politique.

Dans une ère où les dynasties se méfient les unes des autres, ils sont les seuls à susciter le respect chez l’ensemble de leur voisins – dans l’histoire, la personnalité d’Elgor n’y est pas étrangère.

Anecdotes non « spoilantes » :

- Les deux filles aînées d’Elgor, Ania et Caecilia, sont les épouses des régisseurs de deux grandes cités du pays, ce qui assure un peu plus la présence de la famille au pouvoir – bien que les femmes n’aient en principe pas de rôle politique

- Le souverain andalisien, le « Prince » (je rappelle qu’il s’agit d’une principauté), ne dispose pas de conseiller mais est épaulé par des généraux, principalement ceux qui s’illustrent le plus. Être fils de souverain n’exclut pas de faire partie intégrante de l’armée et c’est tout naturelle que Tribio, comme son père avant lui, occupe la fonction de général.

 

--------------------------------------------------

 

 

leandris_blasonsmall.jpg    leandris_arbre.jpg

 

 

Les Leandris forment la plus « jeune » dynastie des principaux acteurs du Continent et n’étaient pas présents lors de la fameuse guerre antique. En effet, la famille qui régnait alors sur la Silesia était les Skaria, menée par le roi Behelios – ce même souverain qui consentit à l’alliance horgantho-silesianne dont Jenci se réclame au cours du roman. Les Skaria étaient symbolisés par un dragon, créature mythique qui incarne toujours le pays quand le roman se déroule.

Avide de pouvoir et servi par une colossale fortune personnelle, le vassal Adrian Leandris Ier fomenta un coup d’état qui renversa les Skaria et apporta le pouvoir suprême entre ses mains, trois siècles avant le début du roman. Se développa ainsi une monarchie absolutiste et autoritaire qui se confirma au fil des générations et atteint son paroxysme avec le rigoureux Akilian et, plus notablement encore, son fils Alean.

Anecdotes non « spoilantes » :

- Par tradition, tout héritier fils de roi doit porter un prénom débutant par la lettre « A » et s’achevant par « an », peu importe le nombre de syllabes.

- Une coutume ancienne impose à tout souverain de prendre épouse avant ses quarante ans, faute de quoi le titre pourrait lui être contesté par son dauphin (si ce dernier a déjà un héritier direct). Alean est âgé de 33 ans quand nous le rencontrons pour la première fois.

 

----------------------------------------------------

 

 

hellavik_blsonsmall.jpg    hellavik_arbre.jpg

 

 

En Isgründa (Terres du Nord), les familles royales perdent leur nom au profit du royaume qu’elles contrôlent.

La famille royale héllavikienne, installée au pouvoir cinq siècles avant le début du roman et caractérisée par un cygne, a toujours connu une certaine fragilité, affaiblie par les guerres frontalières, la famine et les tentatives de coups d’état perpétrés par leurs rivaux. Néanmoins, la dynastie s’est toujours maintenue et repose désormais sur les épaules de Sydrin. Première femme à accéder au trône malgré l’opposition de ses cousins, elle désormais le poids de son nom, mais aussi celui d’un royaume brisé. Une tâche difficile, mais dont elle devra absolument s’acquitter pour parer tout nouveau renversement politique et redresser son pays.

Anecdotes non « spoilantes » :

- Les trois frères et le père de Sydrin ont péri lors de la dernière guerre frontalière, qui s’est tenue quelques mois avant le début du roman, et sa mère s’est laissé mourir de chagrin suite à cela.

- Opposée à ses cousins (non présents sur l’arbre généalogique), Sydrin dut sa consécration en tant qu’héritière aux runes : interprétées par les prêtres, celles-ci exigèrent que la couronne demeure entre les mains d’un membre de sang royal afin de pérenniser la dynastie.

 

------------------------------------------------

 

 

N'hésitez pas si vous avez des questions sur les dynasties, ou sur tel ou tel membre en particulier :)

Partager cet article

Repost 0
Published by Tails - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Tails 08/12/2011 21:51


J'avoue, les Andalisiens et les Horganthes sont de bons reproducteurs :}

Nephyla 08/12/2011 10:38


Moi je remarque la vivacité d'Elgor qui a pondu à tour de bras ! XD

Tails 05/12/2011 10:56


Merci à vous deux ! :p


 


Je suis contente que ce soit clair, j'avais pas envie d'être assommante et puis je kiffe vraiment de trouver des prénoms (même si les prénoms nordiques m'ont décroché quelques sourires :p ), donc
les arbres généalogiques.... j'aime !


 


Mah ha, éponge donc ! ^_____^

Ilithye 05/12/2011 09:24


Cette classe intersidérale Tails *_* Ils dépotent tes arbres généalogiques et tes explications sont très intéressantes ! Comme d'hab c'est super travaillé tout ça et suffisamment clair et court
pour pas nous barber !


Tu as répondu à ma question concernant la future succession des Leandris par rapprort au nom donc j'ai plus de question XD En plus je me demandais justement pourquoi diable Elgor était-il un
Prince vu que je suis sur le T2. J'ai ma réponse aussi, j'avais zappé que l'Andalis était une principauté !


Bravo pour ton travail, et merci de le partager avec nous, je m'en vais t'éponger  car c'est une super idée mouhahahahahaha

Gary 03/12/2011 21:34


Super, j'ai adore en apprendre plus


J'en suis arrive a la scene ou Tribio apparait, il est tres classe :)


 


 

Toutes les oeuvres originales présentes sur ce sites sont la propriété exclusive de leurs auteurs respectifs.
Tous les textes, illustrations, personnages et autres éléments du Vol de l'Aigle ont fait l'objet d'un dépôt auprès de l'Institut National de la Propriété Industrielle. Toute reproduction non autorisée constitue un acte de contrefaçon.

..:: Archives ::..

..:: ME TROUVER SUR LE WEB ::..

..:: Categories ::..